lundi 7 décembre 2015

Second week-end d'interclubs

Equipe 1 Samedi


Dramatique journée pour l'équipe 1 ce samedi. Nous menions 3-0 +une nulle après la brillante victoire de Long sur Yohan Benitah, celle de Ngoc son épouse sur Ludwig Fantin et celle de Vianney sur Stéphane Guedon (Mathieu avait facilement maitrisé Aurelien Crut (2348) avec les noirs). C'est alors que les ennuis ont commencé à tomber : Jean-Christophe qui avait une excellente position sacrifiait une pièce et perdait progressivement l'avantage et Claire s'inclinait logiquement contre une adversaire mieux classée. Heureusement que Jordi avait un pion de plus en finale. La victoire était encore possible... Hélas, Jordi, qui nous avait souvent montré sa technique en fin de partie, se laissait "blitzer" par Clovis Vernay et perdait sa finale. Il ne restait plus qu'une partie qui échappait à notre capitaine Klaus après un long combat désespéré (2 qualités en moins).

Equipe 1 dimanche


Ceux qui suivent nos équipes auront remarqué que Lyon s'était renforcé hier, mais Corbas est une ville nettement moins importante que la capitale des Gaules : essayez d'y trouver un magasin ouvert le samedi ! J'en ai fait l'expérience. Donc, à l'exception de la surprenante défaite de Long contre Julien Dubreuil et de celle de Claire attendue, tous nos joueurs se sont imposés. Bravo à eux ! Grenoble est provisoirement troisième en attendant que Grasse, avec ses 6 GMs, ait joué son match en retard.



Equipe 2


D’après notre capitaine (Hugues), ça allait être l’une des équipes les plus difficiles de notre poule, et pourtant, je ne pourrais penser à autre chose que ce match pour décrire à la perfection la facilité ! Au bout d’une heure et demie seulement, Valentin nous met à l’aise en marquant le premier point après une partie tranquille (du genre je prends une tour, puis une autre...). Pas loin derrière suit la victoire de Patrick avec une partie similaire à celle de Valentin. Ça chauffe chez Christophe Gelas qui se retrouve avec un pion de plus après l’ouverture, mais il a une position difficile avec le roi au centre et toutes les pièces adverses sur son roi. Pendant ce temps, Hugues se retrouve rapidement dans une finale supérieure après un échange de dames certainement prématuré de la part de son adversaire, Hugues finit par faire abandonner son adversaire aux alentours du troisième pion de plus ! 3-0 donc, mais Brice est dans la tourmente ! Après un sacrifice de qualité adverse qui semble fonctionner, son roi est en l’air, et le mat est inévitable. Chez Christophe, les choses commencent à se clarifier. Le nombre de pièces diminue et le pion de plus commence à se faire sentir, mais Christophe ne doit pas s’endormir car il n’a que deux minutes à la pendule ! Après un blitz sans pression, il fait abandonner son adversaire juste avant la promotion. Le match se termine grâce à une nulle de Jean, alors qu’il reste encore deux parties en cours. Je finis pars gagner avec un pion de plus en finale, et Christophe Pinot fait nulle dans une finale de fous de couleurs opposées. Victoire écrasante donc, sur le score de 5-1 ! Bravo à tous !

Raphaël Bandet



Equipe 3


Les Roannais nous présentaient une équipe en deux parties : 4 joueurs de niveaux N3, dont un très fort premier échiquier, suivis de 4 joueurs avec un classement inférieur à 1400, si bien que Charles, Thomas et Patrice, aux tables 5,6,8, en terminèrent très tôt. Ethan, opposé à un adversaire plus résistant, finit par imposer sa technique, Thierry et Nikolay gagnaient aux tables importantes (3 et 4) : 6-0. Il ne restait plus qu'à attendre la défaite prévue de Vincent contre Pierre Meinsohn, acquise, pas si facilement, en zeitnot, et celle, moins attendue, de Pierre. Une victoire 6-2 qui donne confiance pour la suite.



Equipe 4


Nous avons pu bénéficier pour cette ronde de la faiblesse des 4 derniers échiquiers chambériens. D'ordinaire cette équipe ne compte pas de joueurs en dessous de 1500 dans ses rangs. Georges ne s’est pas fait prier et a marqué le premier point en matant son jeune adversaire dans une partie expéditive. Gérard suivit le mouvement peu de temps après en remportant une finale avec une qualité de plus je crois (je n'ai pas bien suivi cette partie). Au premier échiquier, après avoir mis la pression dans l'ouverture et le milieu de jeu sans trop de succès, je profitais d'une étourderie de mon adversaire pour tout liquider et arriver en finale avec tour contre fou. Quelques coups plus tard, il déposait les armes : 3-0 au compteur. Le match semblait pratiquement acquis avec 4 positions équilibrées et une domination écrasante qu'exerçait Michel sur son opposant. Fred partageait ensuite le point dans une finale de tours avant que Michel ne s'impose de façon logique. A ce moment le match était gagné. Isabelle a signé la nulle contre un solide adversaire non-classé dans une finale de cavaliers, archi-nulle à mon avis, et Jean-Paul en a fait de même juste après. Il ne restait alors plus qu'une partie, celle d'Alejandro. Après avoir raté le coche en milieu de jeu dans une position assez compliquée, il a dû lutter contre deux pions passés éloignés... mission impossible. Il abandonna avec une dame de moins sur l'échiquier permettant ainsi à Chambéry de sauver l'honneur. 4-1 pour nous au final tout de même! Bravo à tous.

Jérôme Blu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire