samedi 31 mars 2018

Circuit des parties rapides jeunes - 2ième tournoi


Le deuxième tournoi du circuit de tournois de parties rapides aura lieu le dimanche 13 mai 2018.
Il est possible de participer à ce tournoi même si vous n'avez pas joué le premier tournoi.

jeudi 29 mars 2018

L'Echiquier grenoblois est le "club du mois"

Mercredi 28, l'Office Municipal des Sports (OMS) est venu  découvrir les activités du club. Lundi, c'est raviolis, et mercredi, c'est ini (initiation). Je vous laisse découvrir le compte rendu paru dans le bulletin de l'OMS
Marquez le 4 avril d'une croix blanche : votre club préféré passe à la radio ! 

mardi 27 mars 2018

Nat II Compte-rendu R 10 et 11

Comme on peut voir du classement final, nous avons perdu les deux derniers matchs. Nous nous classons à une 11ème place, synonyme de relégation. Nous avons pourtant essayé. Nous jouions d’abord pour gagner samedi contre Marseille en espérant une défaite de Sainte-Foy, ce qui nous aurait sauvés.  On a eu plusieurs chances de gagner le match et Sainte-Foy était tout prêt de perdre, mais les dernières parties n'allaient pas de notre côté. Le dimanche il fallait gagner contre Sainte-Foy. On a fait un mauvais match et perdu. Je remercie tous ceux qui ont joué dans l’équipe, qu’ils aient joué beaucoup ou peu, qu’ils aient marqué des points ou pas. Ce n’est pas la volonté qui a manqué et il y a eu une très bonne ambiance dans l’équipe.

Le capitaine, Klaus Bolding

samedi 24 mars 2018

Championnat de l'Isère 2018

  

Le Championnat de l'Isère est beaucoup plus fort qu'il n'était les années précédentes. 6 joueurs ont plus de 1900 ELO dont 3 appartiennent à l'équipe 1 de l'Echiquier Grenoblois. Il n'y a pas moins de 10 joueurs de notre club sur les 18 présents : Ludovic Chandesris, Samvel Khachatryan, Alexandre Regnault, Ethan Saya, Bertrand Fahys, Claire Pernoud, Edwin Akopian, Gerard Allel, Mattis et Luca Planeix.    Résultats détaillés

Prochaines rondes :
Rondes 2 et 3 le 07 avril 9h00 et 14h30 à la Maison des associations (*)
Rondes 4 et 5 le 08 avril 9h00 et 14h30 Salle de la Tuilerie
Rondes 6 et 7 le 28 avril 9h00 et 14h30 Salle de la Tuilerie
(*) 139 avenue Jean Jaurès à Eybens

vendredi 23 mars 2018

Georges Ziegler Champion de l'Echiquier Grenoblois 2018

  


Résultats de la dernière ronde
EL HADDAD Mesbah 0-1 ZIEGLER Georges
KLEIN Holge      0-1 FAHYS Bertrand
MORELLE Laurent  1-0 CHOMIER Frederic
PEYRIN Jean      1-0 RAIMO Nicolas
BUISSE Thomas    1-0 PERNOUD Claire

Classement

Grille américaine

Performances FIDE

jeudi 22 mars 2018

Des nouvelles des ordinateurs (et de la science...)

Les expériences scientifiques de l'Inria sur le jeu d'échecs sont de retour!
Nous recherchons des joueurs et joueuses d'échecs volontaires !
Pour les volontaires ayant participé à l'expérience de 2017 : nous avons obtenu d'excellents résultats, notre recherche a bien progressé et c'est grâce à vous ! Nous ne vous remercierons jamais assez pour votre participation.
Concernant cette nouvelle expérience, elle utilise des nouveaux procédés concernant l'analyse du raisonnement, ce qui la rend différente de celle de l'année précédente.
Vous êtes invités à participer à nouveau !
Les bénévoles pour une première fois sont également les bienvenus!

Ne vous-êtes vous jamais demandé comment réfléchissaient Magnus Carlsen ou Yifan Hou pendant leur partie ? Est-il possible de connaître leur raisonnement ?
Ou même, quels sont les secrets des grands maîtres ?

Ce sont à ces questions qu’essayent de répondre les équipes de recherche “Pervasive Interaction” (Inria – Grenoble) et “CITEC” (Bielefed – Allemagne) au sein du projet de recherche international CEEGE (Chess Expertise from Eye-Gaze et Emotions).

Ces équipes utilisent les dernières techniques d’observations et de modélisation pour analyser un joueur/joueuse d’échecs et essayer de comprendre son raisonnement. De telles recherches nécessitent l’analyse de nombreuses parties avec des joueurs/joueuses d’échecs de tous niveaux. Alors si le sujet vous intéresse et si vous savez jouer aux échecs, n’hésitez pas à participer !


Ces expériences ne présentent aucun risque et sont anonymes.

Durée : environ 45 minutes
Lieu : Bâtiment IMAG situé sur le campus de Saint-Martin-d’Hères.
Période des tests : Avril 2018
Information sur le projet de recherche ANR Ceege : ceege.inria.fr

Contact :
Thomas Guntz



Merci et bonne journée, Thomas Guntz

mardi 20 mars 2018

Les échecs au lycée Mounier



De G à D: YACOB Salman (Soudan), CERKINI Mirjeta (Kosovo), AHMAD Sohail (Afghanistan) et KONATE Mohamed (Mali)

 Jeudi 15 mars, au lycée Mounier, sous l’impulsion de Krystyna Belter, professeure de français et  de Pascale Trouvé, professeure de mathématiques, avec l'accompagnement bénévole de  Sylvie Le Moellic,  avait lieu une rencontre d’échecs amicale dans la classe d' UPE2A (Unité Pédagogique des Elèves Allophones Arrivants) qui scolarise 35 jeunes, la majorité d'entre eux étant des mineurs isolés. Outre le français et les mathématiques, ces adolescents apprennent à jouer aux échecs dont on ne répétera jamais assez l’intérêt pédagogique pour le vocabulaire (se déplacer, prendre, jouer, blanc, noir etc.) et les mathématiques (colonnes, lignes, diagonales, coordonnées) mais aussi et avant tout, l’attrait ludique pour ces jeunes  aux parcours  complexes et souvent  très difficiles. 
En une petite heure de temps, il ne m’a pas été possible de conclure les 4 simultanées (une première pour moi !) pourtant bien entamées sur l’ensemble des échiquiers, mais mes adversaires ont découvert les feuilles de partie, la notation des coups et, d’après les exclamations joyeuses, les rires et les bourrades entre camarades suite à une étourderie qui leur avait fait perdre une dame ou une tour, à l’évidence, le plaisir de jouer.
Une expérience enrichissante qui se poursuivra le 17 mai avec une après-midi sur le thème des échecs.

lundi 19 mars 2018

Bravo à l'équipe 2 qui termine sur 3 victoires


        Pierre Oblin a été récompensé de sa fidélité à l'équipe

  
  

Pour la dernière rencontre de la saison, nous recevions Bourgoin Jallieu, une équipe coriace ! Mais nos deux derniers succès contre Eybens et Vienne nous avaient donné confiance. Le début de rencontre se révélait idéal car Patrice au dernier échiquier se rachetait de la déconvenue de la veille et gagnait rapidement. Thomas, après un début non conventionnel 1. e3 déroulait une partie d'attaque sans roquer et concluait de main de maitre avec un joli sacrifice de tour gagnant.
2 à 0 !
Mais Patrick au 1er échiquier s'inclinait logiquement contre un très fort adversaire permettant à Bourgoin de réduire l'écart et Jean s'inclinait à son tour victime d'un sacrifice qu'il ne parvenait pas à contrer; ce n'était décidément pas son week-end. Heureusement Ethan, dans la lancée de son bon week-end, était parfaitement à la manoeuvre contre le plus grenoblois de l'équipe de Bourgoin à savoir Daniel Sottiaux ! et 3 à 2 pour Grenoble. C'est à ce moment que Pierre se retrouvait dans une partie très complexe en fort zeitnot. Il se défendait avec brio avant de lancer une contre attaque éclair et victorieuse. Dés lors nous ne pouvions plus perdre et Georges après, lui aussi, une partie acharnée se déchainait pour mettre son adversaire dans un réseau de mat et empocher un succès oh combien important. Il ne restait plus que ma partie et après avoir subi toute la partie, je profitais du zeitnot de mon adversaire pour égaliser et rentrer dans une finale légèrement favorable. Mais le succès étant acquis au niveau de l'équipe, j'acceptais la proposition de nulle.
Résultat final Grenoble 2 bat Bourgoin Jallieu 5 à 2.

Une formidable "remontada" dans cette compétition puisque nous alignons 3 succès consécutifs après un début et milieu de saison très compliqué. Toutefois, en finissant 8eme sur 10 notre maintien passe par un repêchage éventuel qui sera connu en juin semble-t-il.

Frédéric Chomier

dimanche 18 mars 2018

Une jolie dernière ronde de Nat. IV

Ce dimanche se jouait la septième et dernière ronde de Nat. IV et nous affrontions Echirolles, septième au classement avec 10 points, alors que nous totalisions également 10 points et, grâce à un meilleur départage, étions classés 6ème. Georges Ziegler avait très gentiment accepté d'être le joker-surprise de l'équipe en jouant au premier échiquier mais des aléas de dernière minute, ou presque, ayant creusé subitement un "trou" dans l'équipe de Nat. III, il était convenu avec Frédéric Chomier, capitaine de l'équipe de Nat. III, et toujours avec l'accord de l'aimable Georges, que celui-ci jouerait en Nat. III. Restait donc un trou, et non des moindres, en Nat. IV que notre second vaillant joker-surprise, j'ai nommé Adrien Bonnard, acceptait de combler. La règle des 100 Elo étant passée par là, Adrien prenait le 7ème échiquier, remontant du même coup les six premiers joueurs d'une place et changeant les couleurs. A peine trois jours avant le match, on aurait pu croire que nous jouions à Othello reversi ou au taquin plutôt qu'aux échecs... 
Toujours est-il que l'équipe n'a certainement pas perdu au change puisqu'Adrien ouvrait le premier la marque pour l'équipe en un temps record et que très peu de temps après cette jolie victoire de bon augure, Nicolas, promu premier échiquier suite à la réorganisation, gagnait lui aussi. Malheureusement, Achille faisait une grosse gaffe et offrait un mat sur un plateau à son adversaire, qui ne se le faisait pas dire deux fois. Dans l'intervalle, et si ma mémoire est bonne, Thomas avait de la peine avec, si j'ai bien vu, une pièce de moins et Edwin de gros problèmes de temps dans une position complexe. Pour ma part, emportée par un optimiste inconsidéré, je devais donner la qualité,  et Moïse continuait tranquillement sa partie sur un échiquier clairsemé des deux cotés. Etant occupée à batailler pour ne pas perdre pied, je n'ai pas vu les défaites de Thomas et Edwin, la nulle de Léo et la victoire de Moïse, j'en suis désolée... Lorsque j'ai relevé la tête, j'étais la dernière à jouer de l'équipe, et après consultation de la feuille de match, je me retrouvais avec une grosse pression, puisqu'à 3 contre 3, ma position qui n'était pas fameuse m'obligeait au moins à ne pas perdre, pour ne pas faire perdre l'équipe.  
C'était donc, toute modestie mise à part, LE match des titans : le Capitaine-Président d'Echirolles contre la Présidente-Capitaine de l'Echiquier grenoblois, avec pour les deux la nécessité de ne pas perdre! Le roi de mon adversaire, sur cases noires, avec un fou de cases noires cloué en 8ème rangée et des trous  sur cases blanches n'était finalement pas si bien protégé qu'on aurait pu le penser, si bien que j'ai pu forcer mon adversaire à rendre la qualité et que la partie se termine de mon fait sur nulle par répétition de coup.
Le score de 3-3 termine donc cette jolie saison, qui a permis à plusieurs jeunes du club de s'exercer en compétition par équipe et à des "petits nouveaux adultes" de faire leur premières armes et de marquer leurs premiers points. 
Mais ... Et Georges, alors ? (traduction libre - et approximative- du fameux : "What else?" de l'autre Georges, vous savez, celui qui boit du café)... Et bien pour connaitre la suite des ébouriffantes aventures de Georges, il vous faudra lire la chronique de Nat. III !

Encore un très grand bravo à vous tous, (par ordre alphabétique):
Achille, Adrien, Aurélien, Edwin, Georges (Ziegler), Georges (Bou), Gino, Léo, Nathan, Nicolas, Moïse, Parchan, Pouria, Thomas (Buisse), Thomas (Boulze), Tobias
Une capitaine par interim ravie !
de G à D : Léo, Thomas, Moïse, Nicolas, Isabelle, Edwin, Achille, Adrien


Nouvelle performance de l'équipe 2



  
  

Forts de notre victoire contre Eybens, nous nous déplacions à Vienne avec l'envie de bien faire pour cette avant dernière rencontre de Nationale 3. A priori le match s'annonçait difficile car Vienne était plus fort sur les six premiers échiquiers.
Thomas donnait le ton après une jolie partie d'attaque et gagnait facilement. Jean, après un bon début, gâchait assez vite sa partie et devait s'incliner remettant les 2 équipes à égalité. Au dernier échiquier, Patrice faisait un début douteux et se faisait détruire son roque avec une conclusion inéluctable. Quant à moi, face à ma sicilienne fermée, mon adversaire cherchait à compliquer en jouant h5. Après avoir repoussé les assauts j'arrivais à fixer un cavalier "monstrueux" en d4 et j'arrivais à concrétiser un avantage positionnel.
2 à 2 !
Au premier échiquier Pierre qui avait été "sacrifié" jouait une partie très honorable mais la logique finissait par l'emporter et Vienne repassait devant. Un coup du sort favorable à Patrick au 2 eme échiquier lui permettait de gagner au temps dans une position difficile. L'espoir d'un résultat honorable commençait à pointer d'autant que sur les 2 dernières parties Boris était nettement mieux et Ethan se débrouillait fort bien en finale de tour.
Les 2 joueurs finissaient par l'emporter pour une jolie victoire 5 à 3 !
Avec ce résultat nous remontons d'une place et tout va se jouer lors de la dernière rencontre contre Bourgoin.

Frédéric Chomier

NDLR : Sa modestie empêche notre capitaine (photo) de nous dire qu'il a effectué, selon une source sûre, une partie particulièrement brillante. D'autre part, il ne faut pas s'étonner du résultat favorable à la table 2, car, ce samedi, c'était la Saint Patrick !

dimanche 4 mars 2018

Coupe 2000 (Ouest)

La Coupe 2000, comme son nom l'indique, est réservée aux joueurs dont l'Elo est inférieur à cette barre un peu symbolique, mais, en dehors de cette restriction, elle est ouverte à tous les Elo. L'Echiquier grenoblois a engagé deux équipes pour la phase régionale de cette coupe, qui avait lieu pour la partie Ouest de la Ligue, à Bourgoin-Jallieu. 
L'équipe 1 alignait, par Elo décroissant: Patrick Lefebvre (1944), Bertrand Fahys (1907), Ethan Saya (1903) et Christophe Pinot (1891). 
L'équipe 2 était composée de : Achille Melis, (1338), Nathan Bergonzoli (1249), Moïse Samouh (1100) et Nicolas Desailly (1031).
A total, 9 équipes étaient présentes, ce qui a conduit à un appariement selon le système Molter. Trois équipes sont qualifiées pour la phase suivante à l'issue de cette manche. 

Comme j'ai eu la chance de véhiculer les 4 membres de l'équipe 2 vers le lieu du tournoi, je leur ai demandé pour quelles raisons ils s'étaient inscrits. Je vous laisse savourer les réponses, surtout la dernière:
- Parce que les tournois, c'est sympa 
- Parce que j'aime bien jouer en tournoi !
- Parce que j'ai fini tous mes jeux vidéos
- Parce qu'à la Coupe 2000, en principe, on peut rencontrer des joueurs super forts, c'est pas tous les jours, donc c'est bien !
La conversation a ensuite abordé des sujets aussi variés que l'orthographe de nénuphar, le devenir de la galaxie dans 4 milliards d'années et la dernière partie de Moïse, le tout entrecoupé d'éclats de rire. Bref, 4 coéquipiers décomplexés, enchantés de l'aventure et en pleine forme. J'espère sincèrement que l'ambiance était aussi bonne dans l'autre voiture. 
Je n'ai malheureusement pas pu assister à plus que la première ronde,  si bien qu'à l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai pas encore tous les résultats.  
Toujours est-il que Patrick a rapidement pris l'avantage, pendant que Nicolas perdait un, puis deux pions. Ethan refusait la nulle proposée par son adversaire, tandis que Nathan sortait de l'ouverture plutôt insatisfait. Nicolas récupérait un pion, réussissait à trouer le roque de son adversaire et cherchait à s'engouffrer dans la brèche. Pendant ce temps, Christophe obtenait l'avantage avec des pions dépenaillés pour son adversaire, Bertrand empochait deux pions, Patrick gagnait du matériel en cascade, poussant son adversaire à l'abandon. Ensuite, les événements pour l'équipe 1 se sont précipité, si bien que je n'ai pas pu tout observer avant le joli score de 3 points et demi sur 4.  
Pour l'équipe 2, le score  de 0 sur 4 peut paraître sévère mais avec 500 point d'écart à chaque échiquier, que les parties de Moïse et d'Achille soient les deux dernières et que leurs adversaires sortent de la salle en disant : "Wahouh, ils sont coriaces !" est un sacré compliment. Bravo aux 8 de Grenoble. 

Ethan et Patrick, avec les blancs
Christophe et Bertrand, avec les noirs
Achille, Nathan, Moïse et Nicolas




jeudi 1 mars 2018

Stage pour les jeunes à Villard de Lans

un stage d'entraînement sera organisé lors du tournoi de Villard de Lans, 
Il est destiné aux jeunes joueurs et joueuses de la Ligue ARA. Les années précédentes le stage étaient réservé aux jeunes du « Pôle Espoir » car il était conçu et financé par la Coordination Rhône-Alpes puis par la Ligue ARA qui en avaient confié l'organisation sur place à L'Echiquier Grenoblois. La Ligue n'organisera plus et ne financera plus ce stage et L'Echiquier Grenoblois a trouvé important de le continuer tout en demandant une participation financière de 60 euros par participant. 
La date limite pour s'inscrire est le 10 mai 2018
Après cette date les inscriptions seront acceptées dans la limite des places encore disponibles. 

Le stage se tiendra à Villard de Lans, situé sur le plateau du Vercors, à l'occasion du 15e open de Villard de Lans. Le stage aura lieu les samedi 30 juin et dimanche 1er juillet, les mardi 3, mercredi 4, jeudi 5 et vendredi 6, le matin de 9 à 12 heures, à la salle de la Coupole, lieu du tournoi (2 rondes le lundi donc pas de stage ce jour). 
Chaque séance se décompose en un cours, des analyses de parties et des exercices. Il y aura un ou plusieurs groupes suivant le niveau de jeu et le nombre des inscrits. 
Un des entraîneurs sera Ovidiu Foisor. 
Les horaires du stage sont prévus pour permettre de jouer le tournoi l’après midi. L'affichette du tournoi de Villard de Lans, (bandeau de gauche de ce site) donne toutes les informations utiles. Ce stage a pour but, bien sûr, l'entraînement et aussi de mieux faire connaissance pour former un groupe de la Région Auvergne-Rhône-Alpes plus soudé, porteur d’une dynamique de succès. Vous pouvez vous inscrire par le lien: inscription stage jeune Villard de Lans

Pour tout renseignement complémentaire :  contact@echiquiergrenoblois.org 
 ou Claire Pernoud tél. : 04 76 42 21 97 - 06 81 13 13 59