mardi 18 janvier 2011

Interclubs Nationale 3 - Groupe XVII

Grenoble 3 a pris son 3e carton de la saison chez les favoris du groupe : 6-1 à Bourg-en-Bresse.
Un score bien sévère qui ne reflète tout à fait la physionomie de la rencontre.

Avec un  handicap moyen de 200pts Elo par échiquier, nous n'avions pas d'autre ambition que le plaisir du jeu. Bien sûr on espérait pouvoir limiter la casse dans la mesure du possible, et pourquoi pas ramener plus qu'un point sur un malentendu.
Les positions de Klaus et Lionel, aux 2 premiers échiquiers étaient très éclatées, et donc pleines de potentiel, Jérome et Jean-Paul peinaient certes un peu aux 3 et 4, mais Raphaël et moi étions plutôt à l'aise aux 5 et 6 tandis que Pierre, qui avait préféré la sicilienne à un traditionnel gambit spéculatif, tirait un peu la patte après 15 coups.
La partie s'annonçait donc plus serrée que prévu.
Nous marquons même en premier grâce à Raphaël qui "préfère" gagner la qualité plutôt qu'une tour net pour convertir rapidement la position en finale n'offrant aucun espoir aux blancs. Grosse perf pour notre Raph local qui s'impose pour la 2e fois de la saison avec les noirs et un gros handicap Elo.
Bourg égalise rapidement grâce à une tour d'avance au dernier échiquier.

Puis c'est l'hécatombe : Jérome, au 3, perd une pièce, Jean-Paul qui avait pourtant bénéficié du don étourdi de qualité de son adversaire mieux classé de 300pts, ne parviens pas à défendre ses chances. Il  perdra même 2 fois puisque sa pendule, mal réglée, a affiché "00:00" après le contrôle du temps.
Lionel aussi perd un combat étonnement agressif mais, après analyse, ingagnable.

Dès lors, seul Pierre réussira à sauver sa peau en partageant le point avec la qualité en plus mais avec un roi nu et au centre toute la partie.
Klaus aura lutté jusqu'au bout d'une finale de fou de même couleur avec un pion de moins.
De mon côté, trop sérieux dans l'ouverture, je me retrouve mal et en zeitnot au 20e coup mais parviens à basculer dans une finale égale. Alors que la victoire est acquise pour Bourg, mon adversaire refuse le partage du point, et, légèrement distrait par les différentes discussions de nos voisins qui avaient omis que la feuille de match n'était pas signée, je me précipite et perd bêtement.


Bilan, on a pris une raclée mais on a joué de notre mieux et surtout on s'est bien amusé.

Après 3 corrections et 2 beaux succès, mais nous sommes 1er relégablesen ayant joué quasiment tous les favoris !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire