samedi 31 janvier 2015

Un dimanche de Nationale 3 et 4 à Grenoble


        Cliquer sur la photo pour l'agrandir



Nous recevions ce dimanche Meximieux. Sur le papier nous étions légèrement favori (mais bon, j'ai suffisamment d'expérience pous savoir que cela ne veut rien dire...).
  Très rapidement, Valentin avait une pièce de plus. pour ma part, je donnais un fou et une mauvaise structure de pion à mon adversaire, ce qui me donnerait un net avantage à long terme si je survivait à moyen terme à l'attaque qui s'annonçait... Puis Raphaël gagnait une pièce et la partie : 1-0. Valentin gagnait ensuite sa partie 2-0. Patrick acceptait la nulle dans une position qu'il jugeait inférieure. Olivier rentrait dans une finale qui me semblait légèrement inférieure. Entre temps mon adversaire n'avait pas attaqué au mieux et m'avait laissé fermer les lignes, il sacrifiait une pièce pour les ouvrir, mais cela n'était guère dangereux, surtout qu'il ne lui restait que trois minutes pour les vingt prochains coups contre cinquante pour moi. A ce moment Georges avait un pion de moins et un cavalier adverse pénible en d6, mais les autres positions semblaient sans danger pour nous, et je commençais à songer à la victoire (grave erreur !). Il se produisit alors ce que certaines langues perfides du club appellent l'instant Blanchard : une gaffe lamentable dans une position gagnante (don de pièce en un coup). j'avais alors un pion de moins pour quelques compensations peu claires. Olivier annula sa finale avec un jeu actif. Mon adversaire en zeitnot finit par gaffer et me laisser conclure par un sacrifice de dame : 3-0. Il restait alors trois parties en cours : Lucien, qui m'a dit avoir loupé un gain plus tôt, se fit mater au lieu de passer en finale de dame avec un pion de moins ou j'estimais qu'il avait de bonne chance de faire nulle : 3-1. Georges qui avait récupéré son pion finit par craquer en Zeinot : 3-2. Et enfin Jean qui défendit longuement une finale avec tour et cavalier contre tour fou et deux pions et finit par s'incliner : 3-3.
  Au final un résultat pas catastrophique, mais pas terrible non plus...
Hugues Blanchard





Bonsoir tout le monde,
Nous nous inclinons une fois de plus cette saison, cette fois-ci sur le score de 6-2. Les deux butteurs du jour sont Thomas et Pierre. Notre jeune recrue (Thomas), fidèle à son style agressif, a miniaturisé son adversaire et l'a contraint à l'abandon au 19e coup dans une attaque sauvage sur le roque, un modèle du genre. Quant à Pierre, il nous a gratifié d'une partie parfaitement maîtrisée: après avoir gagné un pion en milieu de jeu sur une petite tactique, il a forcé les échanges et valorisé son pion de plus de fort belle manière. Bravo à tous les deux. Je n'ai pu suivre toutes les parties mais j'ai cru comprendre que plusieurs joueurs ont longuement souffert avant que leurs opposants ne les asphyxient et les poussent à rendre les armes. Dure journée pour l'équipe. Pour ma part, beaucoup de regrets: après avoir gagné une qualité sur une jolie combinaison, je la rends sur une étourderie et fini par perdre au 50ème coup dans une finale Tour+Dame+5 pions où tout peut basculer à la moindre imprécision.
Il nous reste deux matchs pour remonter la pente. Nous affronterons Lamastre en mars et Montélimar en avril. Ces deux équipes sont comme nous en bas de classement, tous les espoirs sont donc permis.
Merci à tous d'être venus pour cette ronde et d'avoir fait de votre mieux.
Je vous souhaite une bonne semaine et vous dis à bientôt.
Jérôme Blu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire