mardi 12 janvier 2016

Week-end des matches reportés du 14-15 novembre


Equipe 1
Samedi, nous perdons à Nîmes 0-5 contre la très forte équipe de Marseille Echecs qui a aligné 3 GMs et 2 MIs. Dimanche, nous faisons match nul 3-3 contre Carcassonne, l'équipe d'Eric Prié, vice-président de la FFE.
Résultats détaillés



Equipe 2
Samedi, Nulle 4-4 à la maison contre Meximieux. Dimanche, nous avions un match difficile à Cluses contre une équipe très supérieure, et le résultat a été sans appel : 1-7.
Résultats détaillés

Le compte-rendu de cap'taine Hugues :
Le week-end s'annonçait mal, la moitié ne l'équipe ne pouvant jouer pour des raisons diverses. Le samedi, des joueurs de l'équipe 4 pouvaient nous renforcer et nous étions au complet. Nos adversaires de Meximieux, eux, arrivaient affaiblis avec une équipe de seulement 6 joueurs qui nous rendaient au moins 150 points sur chaque échiquier. Donc 2-0 pour nous avant de lancer les pendules. Mon adversaire me joua une variante rare, je ne répondis pas au mieux et du accepter quelques faiblesses positionnelles pour éviter des problèmes plus sérieux. A ma surprise, mon adversaire sacrifia une pièce. Après quelques sueurs froide je la prenais et repoussais l'attaque et me retrouvais avec une pièce de plus pour un pion. Je regardais alors sur l'échiquier voisin et ne vit pas comment l'adversaire de Christophe Gelas pouvait éviter de perdre une pièce et effectivement son adversaire abandonnait trois coup plus tard (au 16ème !). Donc 3-0 et un coup d'oeil rapide sur les autres échiquiers, ou une seule de nos position était légèrement inférieure me rendit fort confiant quand à l'issue du match (grossière erreur...). Boris finit par perdre 3-1, puis je gaffait lamentablement et mon adversaire ne me punit pas autant qu'il le pouvait, ne gagnant que deux pions là où il pouvait gagner au moins une pièce entière, je regaffait alors lamentablement lui offrant une tour en un coup (il y a des jours ou on ferait mieux de rester couché...) et finit donc grace à mon obstination à perdre cette partie 3-2. Entre-temps, Jean, qui avait fait la fine bouche devant un gain de qualité, se faisait planter un sacrifice assez correct et perdait : 3-3. Puis Patrick gaffait 3-4. Il ne restait plus que la partie de Christophe Pinot, notre capitaine du jour. Il avait perdu une qualité et était passé par une position perdante. Son adversaire finit cependant par lui laisser planter une petite combinaison avec gain de dame à la clé : 4-4. On était passé juste à coté de la Bérézina totale. Disons que l'esprit de Noël soufflait encore à Grenoble et que nos adversaire sont repartis les bras chargés de cadeaux...

Dimanche nous étions dans la situation inverse : nous allions à 6 à Cluses et nous rendions au moins 150 points par échiquier. L'esprit de noël soufflait-il aussi à Cluses? Et bien pas vraiment... Boris perdait assez vite : 0-3. Moi-même je m'était laissé entrainé dans une finale qui me semblait supérieure pour moi par Deleva, jouait 2 ou 3 coups un peu imprécis et me retrouvait au 8ème coup dans une position que selon mon adversaire il est très difficile de défendre pour un humain. Je confirme, la suite ne fut que souffrance : 0-4. Théo perdit progressivement un puis deux puis trois pions pui abandonnait 0-5. Après avoir tenu assez longuement avec un pion de moins, Patrick finissait aussi par succomber : 0-6. Jean sauva l'honneur de l'équipe en gagnant la qualité puis la partie contre un adversaire qui devait bien avoir 300 points de plus que lui : 1-6. Et finalement Christophe finissait par craquer après, me semble-t-il, avoir gardé l'équilibre presque toute la partie : 1-7.

Un week-end à oublier vite...

Hugues Blanchard



Equipe 3
Samedi, nous perdons 3-4 sur terrain adverse contre Sainte-Foy Echecs. Dimanche, nous recevions Couzon. Nulle 3-3, un résultat qui semble satisfaire les deux équipes.
Résultats détaillés



Equipe 4 Samedi l'équipe était exempte. Dimanche, nous perdons 0-4 à Annecy.
Résultats détaillés

Le compte-rendu de Jérôme :
Sur le papier, rien n'était joué, les moyennes Elo des équipes étaient à peu près égales. Les choses ont démarré plutôt mal : Pascal s'est rapidement incliné et Georges n'a pu tenir tête à son jeune adversaire avec une qualité de moins. Gérard a ensuite assuré la nulle alors que les cinq parties restantes étaient très disputées. Hélas la réussite n'était semble-t-il pas au programme du jour. Daniel dut abandonner à l'issue d'une belle bataille et Michel a obtenu une position nulle, le match était alors plié. Jean-Paul a dû abdiquer dans une finale de pions et Isabelle ne put faire mieux que partager le point. Pour ma part je conclus le match en signant le hold-up du jour en annulant une finale avec fou contre cavalier plus 2 pions. J'espère que nous ferons mieux lors de la prochaine ronde qui se jouera le 31 janvier à Eybens. Bonne semaine à tous et à bientôt.
Jérôme Blu


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire