dimanche 20 novembre 2016

Un match de Nat. I à hauteur d'une 1450

       Ce samedi, je suis allée faire un petit tour à Corbas, histoire d'aller me présenter et dire bonjour aux membres de l'équipe 1, avec ma casquette de présidente. Cette casquette n'est évidemment pas incompatible avec celle de joueuse d'échecs, sauf que mon Elo culmine lamentablement à 1450... Je me suis tout de même offert le plaisir d'un petit reportage sur le vif sur ces 8 parties, ou, tout du moins, sur ce que j'ai cru comprendre de ces affrontements. Je présente par avance toutes mes excuses aux joueurs si j'ai méconnu leurs intentions et mal compris leurs positions sur l'échiquier, et j'espère qu'ils reconnaitront au moins un peu de leurs parties. Le capitaine complétera avantageusement ces impressions floues d'une joueuse trop faible pour apprécier à la hauteur des enjeux.

16h44: j'arrive aussi discrètement que possible alors que les parties ont déjà commencé. Un petit salut à ceux que je connais déjà, passage par la cafetière et la salle du bas, où joue l'équipe de Mundolsheim, mon ancien club.
17h19: Long vient de faire nulle, je n'ai même pas eu le temps de voir vraiment la partie. Ilian me semble mieux, les autres, je n'ose pas me prononcer.
17h55: Solène est mieux, avec une poussée à l'aile dame. Ilian, dont l'adversaire n'a pas roqué et affiche un retard de développement, monte une attaque sur la case d8, avec un F et une T. Son cavalier qui lorgne aussi sur la zone vient de se faire menacer par un pion... Au lieu de retirer le cavalier en prise, Ilian joue son second F, qu'il met en prise, histoire de briser les défenses de son adversaire.
18h23: Avec le tranquille f6, (ahhhh, qu'est ce que j'imite bien les commentateurs, n'est-ce pas ?)l'adversaire d'Ilian a paré l'attaque. Ilian, qui avait subitement 3 pièces en prise -le cavalier et les deux F- se retrouve (prise, échecs etc ...) avec seulement, si j'ose écrire, une pièce de moins mais son adversaire a un roque un peu mal en point et un pion de moins.
18h35: L'adversaire de Christophe monte une attaque à l'artillerie lourde (D, F, C, T) sur le roque et le pion faible de la colonne e.
18h55: Solène est maintenant beaucoup mieux, avec deux pions passés doublés sur la colonne a mais le pion arriéré va certainement tomber. J'ai l'impression que Mathieu et Vianney sont mieux.
19h05: Le pion passé arriéré de Solène vient de tomber... Ce faisant, la dame de son adversaire devient active, avec en plus un F dans les parages d'un roi bien esseulé. Solène abandonne son cavalier en prise à son triste sort pour poursuivre son attaque et la promotion à dame mais se trompe de variante, et il me semble que c'est un mat pour  Solène qui se dessine ou alors au mieux le C en moins.
19h08: Second retournement de situation, l'adversaire de Solène se trompe également, Solène "sacrifie" sa D sur échec, promeut le pion à D dans la foulée et fait mat avec le cavalier que son adversaire n'a pas croqué. 1-0
19h18: Christophe a tenu le choc, a échangé les pièces agressives de son adversaire et passe en finale à égalité de matériel mais dans une position inconfortable, avec un F pas terrible.
19h22: Mathieu fait nulle, je n'ai rien compris à cette partie, qu'il me pardonne. Ilian se défend comme un beau diable et son adversaire est empêtré dans une position où il y a des menaces de partout.
19h28: Vianney passe en finale avec un pion d'avance. Attaque en cours sur le roque de Klaus.
19h38: Altercation verbale entre Ilian et son adversaire, l'arbitre calme les esprits échauffés. Ludovic échange sa D contre 2 T adverses, Klaus conclut nulle à ce moment là.
19h43: L'adversaire d'Ilian a enfin réussi à échanger les D, ça devient vraiment difficile malgré les deux pions passés liés à l'aile R. Ludovic a maintenant 1T, 1F et 5 pions contre trois pièces mineures et 4 pions chez l'adversaire.
20h01: Mathieu pronostique nulle chez Christophe, défaites pour Ilian et Ludovic et estime possible la nulle chez Vianney.
20h40: Ilian a logiquement perdu 1-1. Ludovic vient de perdre un pion, Christophe tient dans une finale qui s'annonce lente et Vianney progresse.
20h42: Ludovic abandonne. 1-2
20h48: Christophe conclut nulle, Vianney gagne sur une bourde de son adversaire qui, en croquant un pion,  met sont R et sa T sur la même diagonale que le F de Vianney.    2- 2 et fin du match.

Après les félicitations dans le couloir, il me reste juste le temps de redescendre au rez-de chaussée pour assister aux derniers instants de la dernière partie de Mundolsheim, qui se termine par nulle et conduit à une victoire 4 contre 3 de cette équipe.
Bravo à tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire