dimanche 4 décembre 2016

Une défaite, pas une déroute


                Claire Pernoud a sauvé l'honneur


                Pierre Oblin, capitaine de l'équipe 3.

     
Ce dimanche, l'équipe 3 joue à domicile contre l'Echiquier des Lions, leader du groupe, une équipe très forte car majoritairement constituée de jeunes en pleine progression. À la table 3, Charles La Greca est le premier à en terminer. Il doit d'abord résister à la pression d'un pion adverse sur la 7e rangée. Il s'en débarrasse mais doit en accepter un second et finit par une erreur classique en finale de tours. À la table 7, Gino Vairo a une partie compliquée avec une qualité de moins, mais il y a du jeu. Finalement, il cède sous les menaces de son jeune adversaire et reçoit une fourchette de cavalier. Mais, à ce moment, la situation est compromise. À la table 5, Patrice Kondratoff fait longtemps jeu égal mais finit par perdre pied dans les complications tactiques imposées par son adversaire beaucoup mieux classé. À la table 2, Pierre Oblin se défend bien mais doit céder un pion dans une finale de pièces mineures. Il offre une pièce à son adversaire qui marque un moment de surprise mais refuse logiquement le cadeau empoisonné et gagne, avec une belle technique malgré son jeune âge. À la table 6, la partie de Cassius Garat semble équilibrée jusqu'à un sacrifice de Dame qui met fin aux hostilités, mais je n'ai pas suivi avec assez d'attention pour connaitre la valeur de la position à ce moment là. À la table 1, comme son voisin, Vincent Faivre a un pion de moins et une mauvaise finale de tours. Il doit s'incliner. À la table 4, Jean-Paul Joeckle n'a qu'une Dame contre Dame + Cavalier.

Enfin, à la table 8, Claire Pernoud joue avec 2 Cavaliers + 2 pions contre 1 Fou + 1 pion. Je ne verrai pas la fin, mais il ne semble pas y avoir de difficulté à marquer le seul point de la journée.

Une défaite sur le score probable de 1-7, un peu sévère car beaucoup de positions sont restées longtemps égales.

Résultats détaillés
Classement du groupe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire