lundi 4 juin 2018

Au cinéma en ce moment

Actuellement, sur les écrans, le film "Monsieur je sais-tout" pourrait aiguiser votre curiosité de joueurs d'échecs, si vous avez vu la bande d'annonce ou si le bouche à oreille a fonctionné. 
Le film aborde un sujet délicat, l'autisme, et mêle deux thèmes sportifs: le foot, en premier lieu et les échecs, en faire-valoir du foot. 
Je ne suis pas amatrice de foot, dont j'avoue sans honte aucune ne pas connaitre les règles. Je n'ai aucune prétention à me clamer au courant de ce qu'est l'autisme, qui est multiforme mais en revanche, je considère que je sais suffisamment jouer aux échecs pour avoir une opinion sur cet aspect du film.
Sans vous dévoiler la fin (ni même le milieu) du film, je suis au regret de vous dire que les réalisateurs ne se sont même pas préoccupés de savoir comment on disposait les pièces sur un échiquier et notre héros soit disant si fort joueur d'échecs, a le triste avantage de jouer avec une case noire à droite, ce qui, dans la communauté des pousseurs de bois, fait un peu désordre. Dans ces conditions, on peut craindre que le foot et l'autisme soient aussi mal-traités... ce sera à vous de juger, si vous allez voir ce "file Gouda mou, ou  vit!". A décharge, tout de même, un amusant parallèle entre l'incertitude du joueur d'échecs, avec les noirs, avant que son adversaire ait joué son premier coup et l'angoisse du gardien de but qui attend un tir au but: e 4 ? A droite ? c4 ? A gauche ? etc ...

Egalement au cinéma en ce moment, "Solo a star war story", avec un énorme clin d'oeil à la partie d'échecs space-fantasy la plus ébouriffante du cinéma... Je vous laisse découvrir qui remplace qui et qui joue toujours aux échecs de l'espace, entre l'épisode 4 et le film de cette année.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire