mardi 10 janvier 2017

Combat fratricide en Nationale 3




            Très joli sacrifice de Dame de Patrice Kondratoff
     
Pour commencer : bonne année à tous.

Nous jouions contre l'équipe 3 de Grenoble Dimanche. Sur le papier, la différence en points ELO était nettement en notre faveur, d'autant plus que Christophe jouait exceptionnellement pour nous. Cependant le dernier derby s'était soldé par un match nul chanceux pour nous, donc je restais méfiant.

Très vite, Jérôme perdait une pièce. Mais un quart d'heure plus tard Boris équilibrait les chances en en gagnant une. Georges, à son habitude, se développait de manière resserrée en laissant beaucoup d'espace à son adversaire. Christophe, avec une meilleure structure, semblait prendre l'avantage. Je gagnais un pion au prix d'un léger sous-développement et Alexandre sacrifiait un cavalier pour attirer le roi adverse dans les courants d'air. Boris finissait par s'imposer : 1-0. L'attaque d'Alexandre ne s'imposa pas et il s'inclina : 1-1. Je succombais au péché de gourmandise et, au lieu de transposer dans une finale très supérieures, je croquais un deuxième puis un troisième pion avant de m'apercevoir que les menaces de mon adversaire étaient devenues imparables : 1-2 et Jérôme avait toujours une pièce de moins, ça commençait à sentir le roussi. Heureusement Georges et Frédéric gagnaient (Je n'ai pas vu comment) : 3-2 . A ce moment, Christophe avait une finale inférieure, Patrick une finale supérieure et Jérôme une pièce en moins : rien n'était joué. Jérôme sautait sur l'occasion d'un perpétuel pour sauver sa partie. Patrick laissait échapper le gain, puis son adversaire la nulle : 4-2. Enfin Christophe, malgré sa finale inférieure tortura longuement son adversaire, qui lui rendait plus de 400 points ELO, mais dut se résoudre à la nulle. Bref, une fois de plus l'équipe 3 nous aura fait souffrir.

Hugues Blanchard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire