mardi 17 avril 2018

Décès de Jacques Brethé


           Le décès de Jacques Brethé survenu le 13 avril à l’âge de 82 ans alors qu’il se trouvait dans son jardin a été un choc ressenti avec beaucoup de tristesse par tous ceux qui le connaissaient.
Ancien président du club d’échecs de Chambéry pendant des années, Jacques Brethé a été un organisateur des plus prolifiques.  Il a organisé cinq championnats de France,  notamment celui de Saint-Jean-de-Monts en 1976 en Vendée dont il était originaire et le dernier à Chambéry en 1994, plus d’une trentaine d’éditions des festivals de Val Thorens et Vaujany et des dizaines d’autres tournois principalement à Chambéry. Il était un organisateur qui faisait son maximum, sans ménager ses efforts, pour  que les tournois soient une réussite et afin de satisfaire les joueurs. Il a été un des premiers à suggérer l’interdiction de fumer pendant les parties ainsi qu’à chercher des moyens pour éviter  les nulles de complaisance et les tricheries. Il y a deux ans il avait quitté son association Promo-Echecs pour la confier à des joueurs qui le secondaient depuis  longtemps.
Ancien professeur de français et de philosophie, Jacques Brethé avait entrepris depuis une vingtaine d’années  une étude approfondie de l’histoire de la monnaie et s’intéressait à de nombreux sujets de société.  Le résultat de ses recherches a été publié en 2012 dans un livre, «Pour une autre société » et sur son site www.uneautresociété.com qu’il alimentait régulièrement.
Jacques Brethé a  toujours été d’une grande gentillesse dans ses rapports avec les autres, il avait beaucoup d’énergie et possédait une vaste culture. Il était un homme profondément humain, apprécié par tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer.

Jean-Christophe Olivier. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire