lundi 15 janvier 2018

Ronde 7 de la Nat. II

Dans la ronde 7 nous étions opposés au club d'Oullins. C'est un club crée par  le MF Sylvain Ravot il y a quelques années. Sylvain était un de mes élèves quand j'étais entraineur à Lyon. Maintenant il est lui-même entraineur, collabore avec Europe Échecs, produit de bonnes vidéos et commente de grands tournois. J'avais envie de discuter un peu avec lui, mais il n'était pas là. Et à part l'expérimenté MF Stéphane Guédon, l'équipe d'Oullins était uniquement composée de jeunes talents. C'est ainsi qu'avant le début de la ronde je me disais que je pouvais au moins évaluer si Sylvain faisait du bon travail avec ces jeunes.
La réponse fut vite un grand oui, car le début du match fut catastrophique pour nous. Alexandre était perdant en moins de 12 coups, Claire perdait un pion et personne n'avait pris un avantage quelconque. Il n'y avait que Ludovic et peut-être Samvel qui avaient une position un peu plus agréable mais c'était presque rien. Je jouais contre le MF Tahay une position solide et Christophe Gelas jouait contre Guédon une partie où ils échangeaient beaucoup de pièces. Puis Christophe Pinot est venu signaler qu'il avait perdu. Puis je voyais Antonio se faire planter un truc tactique et se décider à faire une sorte de fuite en avant avec quelques pions en moins. On était menés 3 et dans ma tête je commençais à faire un compte-rendu catastrophique. Mais en peu de temps le match basculait. L'adversaire d'Antonio balançait les pièces sur l'échiquier avec un grand cri, Samvel venait me dire qu'il avait gagné, Ludovic se trouvait avec une marée de pions passés impossible à arrêter et Christophe Gelas trouvait une jolie manière de gagner la finale. On venait de faire une grande remontée et on menait tout d'un coup 4-3 ! Il ne restait que moi. Tahay avait sacrifié une qualité pour deux pions pour se trouver avec Dame+Fou contre Dame +Tour. La position était au moins égale pour moi, mais j'ai fait plusieurs erreurs et j'ai dû déposer les armes après 5 heures de jeu. Donc, 4-4. C'est satisfaisant comme résultat. Dans notre NAT II Il y a deux équipes qui sortent du lot. Les autres dix équipes jouent pour ne pas se trouver parmi les trois équipes reléguables. Dans cette composition à 10 nous avons 1 victoire, quatre matchs nuls et une défaite. C'est pour l'instant bien, mais il faut continuer à lutter jusqu'au dernier weekend.

Le capitaine, Klaus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire